Preview

Opinion
Perspectives

L’Elbphilarmonie, l'institution culturelle qui a changé Hambourg

Dressé à la pointe d’un quai de la ville portuaire, cerné sur trois côtés par les eaux de l’Elbe, l'Elbphilarmonie est devenu un signal dans le paysage urbain de Hambourg.

Vue de l’Elbphilharmonie à Hambourg. © Thies Rätzke

La capacité des grands équipements culturels à pouvoir changer un quartier, une ville, voire une région n’est plus à démontrer. Dans ce domaine, le modèle reste le musée Guggenheim de Bilbao, dont la réussite tient à une architecture iconique mariée à une programmation artistique de premier plan. L’Elbphilharmonie à Hambourg, qui a fêté ses cinq ans par un concert mémorable le 11 janvier, présente une conjonction similaire. Dressé à la pointe d’un quai de la ville portuaire, cerné sur trois côtés par les eaux de l’Elbe, le bâtiment conçu par les architectes suisses Herzog & de Meuron est devenu un signal dans le paysage urbain de Hambourg. Formé d’un ancien entrepôt de briques – dont a seulement été conservée la structure – surmonté d’une nouvelle construction abritant notamment les salles de concerts proprement dites, l’édifice qui culmine à plus de 110 mètres de haut, est couronné par un toit formant des vagues blanches visibles de loin. Sa plazza, dont l’accès libre se fait par un impressionnant escalier mécanique de plus de 80 mètres de long, offre une vue spectaculaire à 360° sur la ville et son port. En 5 ans, elle aura accueilli en mars 15 millions de visiteurs ! À l’intérieur du bâtiment, ont notamment été aménagées une grande salle de 2 100 places dont les murs sont couverts de panneaux de gypse, et une salle de récital de 500 places aux parois de chêne français bosselées. Ensemble, elles ont déjà proposé 2 500 concerts qui ont attiré 3,3 millions de spectateurs. Ce succès se mesure à un autre chiffre : le public des concerts a triplé à Hambourg en cinq ans ! L’Elbphilharmonie a aussi réussi à tisser des liens avec les institutions culturelles de la ville. Ainsi, elle a invité pour son anniversaire le collectif néerlandais de designers Drift qui bénéficie en parallèle d’une belle exposition au musée des arts décoratifs de Hambourg. Le ballet lumineux de drones conçu par ce studio autour du bâtiment pour son anniversaire – reporté en avril pour cause de pandémie – vient le souligner à sa manière : L’Elbphilharmonie est un phare pour la ville.