Preview

Actus
Décès

Décès de l’historienne de l’art féministe Linda Nochlin

Auteure, en 1971, du célèbre essai « Pourquoi n’y a-t-il pas eu de grandes artistes femmes ? », l’historienne de l’art et enseignante féministe Linda Nochlin a ébranlé l’édifice d’une discipline alors figée. Elle s’est éteinte le 29 octobre à l’âge de quatre-vingt-six ans.

par

L’œuvre prolifique de l’historienne de l’art américaine Linda Nochlin est, encore aujourd’hui, mal connue en France. Atypiques et empiriques, ses travaux – tels que Femmes, arts et pouvoir ou Les Politiques de la vision ont eu un impact considérable sur l’histoire de l’art et en ont retracé les contours. Décédée le 29 octobre à quatre-vingt-six ans, Linda Nochlin laisse derrière elle une œuvre singulière.

Née en 1931 dans une famille aisée de Brooklyn, Linda Weinberg – de son nom de naissance étudie d’abord la philosophie au Vassar College, une université privée destinée aux jeunes femmes de l’État de New York, puis obtient un master en littérature anglaise à la Columbia University en 1952. Un an plus tard, elle épouse Philip H.Nochlin, qui décède en 1960. Elle écrit sa thèse de doctorat sur Gustave Courbet qu’elle soutient en 1963 à la New York University Institute of Fine Arts et enseigne ensuite au Vassar College. C’est lors d’une conversation avec son ami galeriste Richard Feigen qu’elle prend réellement conscience du peu de visibilité – voire de la quasi-inexistence au sein de livres ou d’expositions des artistes femmes. Ce dernier lui explique alors sa volonté de monter une exposition présentant les travaux de femmes artistes sans cependant parvenir à mettre le doigt sur une seule dont le travail est « vraiment bon ». Il lui demande « pourquoi n'y a-t-il pas eu de grandes artistes femmes ? ». Deux ans après cette conversation, en 1971, Linda Nochlin publie son essai au titre similaire qui démontre comment, pendant des siècles, les institutions et les structures sociétales ont empêché les femmes d’accéder à « l’excellence artistique et au succès » au profit des artistes masculins. Son essai pointe les absentes de l’histoire de l’art et interroge par là même la façon dont celle-ci s’est construite au fil des années. Son essai « Pourquoi n’y a-t-il pas eu de grandes artistes femmes ? » est généralement considéré comme la première œuvre féministe majeure dans le domaine de l’histoire de l’art.

Linda Nochlin a enseigné dans plusieurs universités, dont celles de Yale et de New York et a écrit un grand nombre d’ouvrages, la plupart se concentrant sur sa période de prédilection : le XIXe siècle. Elle a également été la commissaire de nombreuses expositions, dont « Artistes femmes : 1550 à 1950 » au Los Angeles County Museum of Art aux côtés d’Ann Sutherland Harris (1976) et plus récemment de l’exposition « Féminismes globaux : les nouvelles directions de l’art contemporain » avec Maura Reilly au Brooklyn Museum (2008).

Appeared in The Art Newspaper Digital