Preview

Actus
Marché de l'art

Exclusif : Phillips met en vente sa première œuvre en NFT

Replicator : tel est le nom digne d’un film de science-fiction de l’œuvre que Phillips proposera lors d’une vente en ligne seulement du 12 au 23 avril, la première dans son histoire en NFT (jeton non fongible).

Mad Dog Jones, extrait du Replicator, Generation 1. Courtesy de Phillips

Replicator : tel est le nom digne d’un film de science-fiction de l’œuvre que Phillips proposera lors d’une vente en ligne seulement du 12 au 23 avril, la première dans son histoire en NFT (jeton non fongible). Si Phillips n’est pas la première société d’enchères à le faire, c’est la pièce elle-même qui apporte un caractère inédit. En effet, tous les 28 jours, cette machine générera automatiquement de nouvelles œuvres. Selon l’artiste, Michah Dowbak, alias Mad Dog Jones, Replicator est « l’histoire d’une machine à travers le temps. C’est une réflexion sur les formes d’innovation marquantes du passé et l’œuvre sert de métaphore à un continuum technologique moderne ». Originaire de l’Ontario, l’artiste fait partie des principaux participants de l’exposition « Virtual Niche » dévolue à la production NFT à l’UCCA à Pékin, en Chine, ce printemps. La mise à prix de l’œuvre est de 100 dollars.