Preview

Actus
Marché de l'art

L’Égypte nostalgique de Youssef Nabil chez Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles

Avec Hoda Kashiha et Shahpour Pouyan, d’origine iranienne, ou Sarkis, né en Turquie, Youssef Nabil est l’une des vedettes du stand de la galerie Nathalie Obadia.

Youssef Nabil, Say Goodbye, Self-Portrait, Alexandria 2009, 2009, tirage gélatino-argentique coloré à la main. Courtesy de l’artiste et de la galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles

Avec Hoda Kashiha et Shahpour Pouyan, d’origine iranienne, ou Sarkis, né en Turquie, Youssef Nabil est l’une des vedettes du stand de la galerie Nathalie Obadia. Égyptien de naissance, vivant entre la France et les États-Unis, il s’attache à garder la trace d’un monde multiculturel en voie de disparition. Ses photographies retouchées et colorisées, ainsi que ses vidéos ont fait l’objet d’une exposition en 2020 au Palazzo Grassi, à Venise. Il faudra débourser entre 10 000 et 50 000 euros pour cet univers nostalgique où l’enfance, ce paradis perdu, affleure régulièrement.

--

Menart Fair, 27-30 mai 2021, Cornette de Saint Cyr, 6, avenue Hoche, 75008 Paris.