Preview

Actus
Restitutions

La Belgique établit une liste de 84 000 objets à restituer à la République démocratique du Congo

La Belgique, par l’entremise de son Premier ministre Alexandre De Croo, a remis à son homologue congolais Jean-Michel Sama Lukonde, une liste de 84 000 œuvres d’art et objets suspectés d’avoir été acquis abusivement par l’État belge durant la colonisation.

Le Musée de Tervuren, en Belgique. Photo: Wikipédia

C’est en marge du Sommet Europe-Afrique, tenu la semaine dernière à Bruxelles, que la Belgique, par l’entremise de son Premier ministre Alexandre De Croo, a remis à son homologue congolais Jean-Michel Sama Lukonde, une liste de 84 000 œuvres d’art et objets suspectés d’avoir été acquis abusivement par l’État belge durant la colonisation. La plupart d’entre eux se trouvent au Musée royal de l’Afrique centrale à Tervuren, sans que leur provenance soit toujours bien établie. Cette procédure a été rendue possible grâce à un avant-projet de loi « reconnaissant le caractère aliénable des biens liés au passé colonial belge et déterminant un cadre juridique pour leur restitution ». Le Premier ministre congolais s’est félicité de l’initiative, la considérant comme « un moment historique […] parce qu’il s’agit d’un processus volontaire qui se fait en toute collaboration, de manière égalitaire ». Concrètement, tous les objets dont la provenance est jugée comme illégale pourront être restitués sur la base d’une convention bilatérale entre les deux pays. L’inventaire définitif sera publié sur le site de l’Africa Museum d’ici la fin de l’année.