Preview

Actus
Marché de l'art

La collection Givenchy triomphe chez Christie’s

La dispersion de la collection d’Hubert de Givenchy, du 8 au 23 juin, a totalisé 118,1 millions d’euros avec les frais.

La dispersion de la collection d’Hubert de Givenchy, du 8 au 23 juin, a totalisé 118,1 millions d’euros avec les frais. Les 1 229 lots étaient estimés de 50 à 70 millions d’euros. Il s’agit d’un énorme succès alors même que le couturier avait déjà vendu aux enchères, en 1993, des pièces majeures en mobilier et arts décoratifs classiques). Des enchérisseurs de 48 pays ont participé à la série de ventes la semaine dernière en personne et cette semaine en ligne, dont 27 % d’Américains. Le plus haut coup de marteau est allé à La Femme qui marche I d’Alberto Giacometti, pour 27 millions d’euros. La dispersion était avant tout une excellente vitrine pour les arts décoratifs du XVIIIe et du début du XIXe siècles, passion de Givenchy. Une paire de girandoles de Thomire a atteint 4,9 millions d’euros ; un bureau attribué à Joseph a récolté 2,3 millions d’euros. Lors des ventes en ligne, même les objets sans réelle valeur ont vu leur estimation doublée, voire décuplée...

Portrait d’Hubert de Givenchy par Victor Skrebneski. Courtesy Christie’s