Preview

Actus
Foires et Salons

La FIAC et Paris Photo mis en concurrence pour occuper le Grand Palais

La RMN-Grand Palais a lancé un appel public à concurrence pour l’occupation du Grand Palais Éphémère ainsi que du Grand Palais, sur les créneaux des deux foires.

Coup de tonnerre dans le monde des foires à Paris. La FIAC et Paris Photo doivent affronter une nouvelle concurrence dans la capitale.

Le 8 décembre, la RMN-Grand Palais a lancé un appel public à concurrence pour l’occupation du Grand Palais Éphémère mais aussi du Grand Palais quand celui-ci rouvrira en 2024. Selon Le Monde, cet appel d’offres porte sur l’organisation d’une « manifestation internationale d’art contemporain » en octobre et sur une « manifestation de photo » en novembre, soit précisément les créneaux occupés par la FIAC et par Paris Photo.

Le Grand Palais Éphémère. Courtesy RMN-Grand Palais, Wilmotte & Associés

L’organisateur des deux événements, RX France, conteste d’après Le Monde ces initiatives, et affirme que la RMN-Grand Palais s’était engagée par écrit auprès de la société par deux fois, en 2019 et début 2021. Il a donc écrit à la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, pour plaider son antériorité. Curieusement, les autres manifestations du marché de l’art installées au Grand Palais ont vu leur engagement renouvelé. Toujours selon Le Monde, la RMN-Grand Palais assure que la procédure a été déclenchée par « la réception d’une autre manifestation d’intérêt concurrente », qui pourrait être Frieze ou Art Basel, sans que son nom ne soit dévoilé. Il n’est pas exclu que d’autres concurrents se déclarent avant la date limite de dépôt des candidatures, ce 31 décembre ; « Il faut peut-être repenser de nouveaux salons, être ambitieux, curieux et ouverts », a déclaré Chris Dercon, président de l’établissement public.

Selon l’appel d’offres, le lauréat sera choisi entre autres pour ses liens avec l’écosystème culturel parisien et les industries culturelles – deux critères que remplissent la FIAC et Paris Photo – mais aussi « la qualité de la direction artistique ». C’est cet aspect qui suscite actuellement des interrogations : RX France doit supprimer 235 postes sur près de 600, et fusionner la direction de la FIAC et de Paris Photo, tout en conservant deux responsables de la programmation artistique. Le suspense sera court : les lauréats seront choisis le 10 janvier 2022.

Appeared in The Art Newspaper France - Digital, décembre 2021