Preview

Actus
Musées et Institutions

La Tate décide de retirer le nom des Sackler de plusieurs emplacements

À Londres, la Tate a finalement décidé de retirer le nom des Sackler à cinq endroits de ses deux musées de la capitale britannique.

En 2019, la Tate avait annoncé qu’elle « n’avait pas l’intention de retirer les références » aux Sackler. © Jorge Percival

À Londres, la Tate a finalement décidé de retirer le nom des Sackler à cinq endroits de ses deux musées de la capitale britannique. En 2019, la Tate avait d’abord annoncé qu’elle « n’avait pas l’intention de retirer les références » aux Sackler dans ses espaces d’expositions. Ce changement survient alors que les appels se multiplient pour inciter les institutions à prendre leurs distances vis-à-vis de la famille qui a élaboré et vendu l’OxyContin, opioïde hautement addictif, via leur entreprise Purdue Pharma. Les Sackler sont toujours accusés d’avoir trompé les médecins et les patients dans le but d’augmenter leurs profits, l’OxyContin ayant largement contribué à accroître leur fortune, qui se monte à 13 milliards de dollars (11,4 milliards d’euros) – des accusations qu’ils récusent. Cette décision de la Tate fait suite à celle prise en décembre 2021 par le Metropolitan Museum of Art, à New York d’enlever les mentions des Sackler dans ses salles d’expositions, tout comme l’ont fait le Louvre en 2019 et les Serpentine Galleries à Londres en janvier 2022.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 864