Preview

Actus
Marché de l'art

Le Conseil d’État rejette la requête des galeries de pouvoir rouvrir

Le Conseil d’État a rendu son verdict : les galeries françaises resteront fermées jusqu'à nouvel ordre.

Le Conseil d’État. Courtesy du Conseil d’État

Arguant d’une situation sanitaire toujours tendue, le Conseil d’État a rendu hier un verdict négatif concernant le recours du Comité professionnel des galeries d’art (CPGA). Celui-ci demandait leur réouverture, face aux maisons de ventes accueillant toujours du public sur autorisation du ministère de la Justice dont elles dépendent (lire notre édition du 7 avril). « L’instruction a prouvé que la fermeture des galeries porte atteinte aux libertés fondamentales et crée une distorsion de concurrence par rapport aux maisons de ventes », confie Marion Papillon, présidente du CPGA. Et d’ajouter : « ils reconnaissent les faits mais ne désavouent pas le gouvernement et ne proposent aucune solution, alors que nous avions proposé une mise en place de rendez-vous en galerie plus claire. Il n’y a aucune prise en considération des spécificités de notre secteur, avec une déconnexion de la réalité. Ainsi, le ministère de la Santé, lors de l’audience, a dit avoir peur d’autoriser “des dizaines de milliers de galeries” à rouvrir en France, alors que j’en ai répertorié 1 200 ! Donc nous restons dans une situation aberrante qui crée un fossé avec les maisons de ventes, et qui est aussi dommageable pour les artistes ».