Preview

Actus
Musées et Institutions

Le nom des Sackler sera retiré des salles du British Museum

Le British Museum, à Londres, est la dernière institution en date à supprimer de tous les espaces accessibles au public le nom des Sackler, devenu indissociable de l’épidémie mondiale d’opioïdes liée à leur société Purdue Pharma.

Le British Museum, à Londres, est la dernière institution en date à supprimer de tous les espaces accessibles au public le nom des Sackler, devenu indissociable de l’épidémie mondiale d’opioïdes liée à leur société Purdue Pharma. Le 25 mars, le musée et la Fondation Raymond et Beverly Sackler ont conjointement annoncé cette décision. Le nom Sackler sera retiré des espaces comprenant une partie de la collection mésopotamienne du musée, de son complexe de conférences Clore Centre et de toute liste incluant le nom du couple. « Le British Museum est reconnaissant du soutien passé de la fondation, et les administrateurs apprécient leur coopération pour parvenir à cet accord alors que nous faisons entrer le musée dans une nouvelle ère et que nous présentons nos incroyables collections de manière différente pour de nouveaux publics », a déclaré George Osborne, président du conseil d’administration du British Museum. Aucun calendrier précis n’a été divulgé quant à la date de ce retrait.

Le nom des Sackler restera affiché sur un mur des donateurs dans la grande cour du British Museum. Photo : Paul Hudson, via Flickr
Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 898