Preview

Actus
Elles font l'abstraction

Marta Hoepffner

Au cours de ses études, Marta Hoepffner (1912-2000) découvre les photogrammes de László Moholy-Nagy et de Man Ray.

Marta Hoepffner, Räumliche Strukturen, Variation II (pupur), 1979, image interférente en couleurs à la lumière polarisée, Stadtmuseum Hofheim am Taunus, Hofheim am Taunus. © Estate Marta Hoepffner

Au cours de ses études, Marta Hoepffner (1912-2000) découvre les photogrammes de László Moholy-Nagy et de Man Ray. Elle s’engage alors dans la photographie expérimentale, combinant références à l’abstraction picturale et procédés de la Nouvelle Vision. Formée aux techniques photographiques de solarisation, expositions multiples, surexposition ou photomontage, elle se consacre pleinement après la Seconde Guerre mondiale à la création de photogrammes en couleur à l’aide d’un procédé de polarisation. Ce travail sur la révélation de la lumière blanche et de l’effet d’optique produit est un pas vers le cinétisme : ses lightboxes transposent ainsi ses photogrammes en trois dimensions.