Preview

Critique
Expositions

Notre sélection des expositions à Venise pendant la Biennale

La Biennale de Venise ne se résume pas aux pavillons nationaux et à l’exposition internationale. Les musées et les galeries de Venise accueillent des expositions majeures qui coïncident avec l’événement, et des expositions plus modestes sont organisées dans toute la ville.

SABINE WEISS : THE POETRY OF THE INSTANT

La Casa dei Tre Oci de Venise accueille une rétrospective de la photographe Sabine Weiss, notamment sa Porte de Saint-Cloud, Paris, France, 1950. Photo : Sabine Weiss

Avec plus de 200 photographies, cette exposition est la plus importante rétrospective jamais organisée sur la photographe franco-suisse, décédée récemment à l’âge de 97 ans.

Casa dei Tre Oci, du 11 mars au 23 octobre.

--

BRUCE NAUMAN : CONTRAPPOSTO STUDIES

Inaugurée l’année dernière, cette exposition a été prolongée pour permettre aux visiteurs de la Biennale de la voir. Elle rassemble certaines des œuvres vidéo les plus importantes de l’artiste américain. Parallèlement à l’exposition, des chorégraphes internationaux de premier plan ont conçu des œuvres en dialogue avec l’exposition de Bruce Nauman à Punta della Dogana. « Dancing Studies » présente des pièces de William Forsythe, Lenio Kaklea, Ralph Lemon et Pam Tanowitz en divers lieux d’avril à juin.

Punta Della Dogana, jusqu’au 27 novembre.

--

SURRÉALISME ET MAGIE : LA MODERNITÉ ENCHANTÉE

Leonora Carrington a inspiré l’exposition internationale de la Biennale de Venise 2022, et son tableau The Pleasures of Dagobert, datant de 1945, est également exposé à la collection Peggy Guggenheim. Photo: D.R. Photo: D.R.

Reprenant le thème de l’Exposition internationale de la Biennale de Venise conçue par Cecilia Alemani, cette exposition propose une plongée dans le monde du surréalisme. Elle présente une soixantaine d’œuvres, en mettant l’accent sur l’intérêt du mouvement pour la magie et l’occulte. Parmi les artistes figurent Leonora Carrington, Salvador Dalí, Leonor Fini, René Magritte et Dorothea Tanning.

Collection Peggy Guggenheim, du 9 avril au 26 septembre.

--

MARLENE DUMAS : OPEN END

La grande exposition monographique de l’artiste sud-africaine réunit des peintures et dessins bruts et intimes souvent inspirés d’images trouvées. «Je suis une artiste qui utilise des images de seconde main et des émotions de première main », affirme-t-elle.

Palazzo Grassi, du 27 mars 2022 au 8janvier 2023

--

UGO RONDINONE : BURN SHINE FLY

L’artiste Ugo Rondinone, né en Suisse et basé à New York, propose de nouvelles sculptures qui dialoguent avec l’environnement du XIIIe siècle de la Scuola Grande di San Giovanni Evangelista. Elles sont exposées aux côtés de pièces plus anciennes de l’artiste qui a largement exposé ces dernières années ses empilements de pierres de couleurs vives en équilibre.

Scuola Grande di San Giovanni Evangelista, du 20 avril au 17 septembre.

--

HUMAN BRAINS

Cette exposition centrée sur les études du cerveau humain fait partie d’un projet multidisciplinaire lancé en novembre 2020. L’exposition présentée à la Ca’ Corner della Regina « tente de traduire sous la forme d’une exposition immersive l’histoire de l’étude de la pensée humaine et l’état actuel de la recherche en neurosciences ».

Fondazione Prada, du 23 avril au 27 novembre.

--

JOSEPH BEUYS

Le Palazzo Cini, qui a ouvert ses portes en 1984, propose une exposition de Joseph Beuys. Les pièces de l’artiste allemand dialoguent avec les œuvres historiques de la collection de l’industriel italien Vittorio Cini.

Palazzo Cini, du 20 avril au 2 octobre.

--

ANISH KAPOOR

L’exposition d’Anish Kapoor se déroulera sur deux sites. Photo: George Darrell, 2021

Répartie sur deux sites, cette exposition réunit des œuvres anciennes et plus récentes d’Anish Kapoor, dont la première, très attendue, utilisant le « noir le plus noir du monde ».

Gallerie dell’Accademia et Palazzo Manfrin, du 20 avril au 9 octobre

--

DANH VO, ISAMU NOGUCHI, PARK SEO-BO

Danh Vo est le co-commissaire de cette exposition qui associe son travail à celui du sculpteur pionnier Isamu Noguchi et du peintre Park SeoBo, l’une des principales figures de l’art moderne coréen.

Fondazione Querini Stampalia, du 20 avril au 27 novembre.

--

ANSELM KIEFER

Anselm Kiefer présente un ensemble de peintures in situ au Palazzo Ducale. Photo : Georges Poncet

Anselm Kiefer installe ses peintures in situ en dialogue avec la Sala dello Scrutinio du Palazzo Ducale. Cette salle dans laquelle les doges de Venise étaient élus, est richement décorée de scènes glorifiant la ville.

Palazzo Ducale, du 26 mars au 29 octobre.

--

THE SOUL EXPANDING OCEAN : DINEO SESHEE BOPAPE & DIANA POLICARPO

Image tirée d’un voyage de recherche dans les îles portugaises Savage, par Diana Policarpo. Courtesy de l’artiste. Commandé et produit par TBA21-Academy

Deux nouvelles commandes d’artistes qui ont participé au programme de voyages de recherche océanographique de la TBA21-Academy, sont présentés.

Ocean Space, Chiesa di San Lorenzo, Castello 5069, Venise, du 9 avril au 2 octobre.

--

LA FONDAZIONE IN BETWEEN ART FILM PRÉSENTE SA PREMIÈRE EXPOSITION PENUMBRA

La Fondazione In Between Art Film, qui soutient les artistes et les institutions actifs dans les domaines du film, de la vidéo, de la performance et de l’installation, présente sa première exposition. Elle réunit les artistes Karimah Ashadu, Jonathas De Andrade, Aziz Hazara, He Xiangyu, Masbedo, James Richards, Emilija Škarnulyt et Ana Vaz.

Église dell’Ospedaletto (Santa Maria dei Derelitti), du 19 avril au 27 octobre.

--

MARY WEATHERFORD : MARSYAS ÉCORCHÉ

Mary Weatherford devant son œuvre The Flaying of Marsyas-3500 Spectra, 2021-2022. Photo: Elena Durham. Courtesy Gagosian

Mary Weatherford présente une série de peintures inspirées par l’une des dernières – et des plus intenses – œuvres du grand peintre vénitien Titien. La série The Flaying of Marsyas a été réalisée au début de l’année dernière par l’artiste basée à Los Angeles, et, comme dans beaucoup de ses œuvres, comporte des néons.

Museo di Palazzo Grimani, du 20 avril au 27 novembre.

--

AFRO 1950-1970 : DE L’ITALIE À L’AMÉRIQUE ET RETOUR

Quarante-cinq œuvres du peintre italien du milieu du XXe siècle Afro Basaldella montrent ses échanges et ses collaborations avec des artistes américains tels que Jackson Pollock, Willem de Kooning et Arshile Gorky.

Ca’ Pesaro, du 21 avril au 23 octobre.

--

PERSONAL STRUCTURES

Avec plus de 200 artistes internationaux, la sixième édition de « Personal Structures », organisée par le European Cultural Centre, s’articule autour de l’idée de « réflexions ».

Palazzo Bembo, Palazzo Mora et Giardini della Marinaressa, du 23 avril au 27 novembre.

--

RAQIB SHAW

Détail de La Tempesta (d’après Giorgione) de Raqib Shaw, 2019-2021. Courtesy de l’artiste et de White Cube. Photo : White Cube (Ollie Hammick)

L’exposition présente de nouvelles peintures de l’artiste basé à Londres. Conçues pour la Ca’ Pesaro, elles s’inspirent des traditions picturales italiennes et vénitiennes, notamment de peintres tels que Tintoretto, Giorgione, Panini…

Ca’ Pesaro, du 22 avril au 25 septembre.

-